Rhône

Le Clos du caillou

Magnifique propriété viticole et familiale de la vallée du Rhône méridionale, le Clos du Caillou propose de jolies cuvées modernes et très digestes. C’est aussi un domaine réputé à l’étranger, depuis qu’il a commencé l’exportation en 1980. Son histoire commence en 1895 avec la création du clos, alors réserve de chasse où s’y retrouvent les chasseurs des environs. Les premières plantations de vignes remontent, elles, à 1950, lorsque le domaine est acheté par la famille Pouizin. Aujourd’hui, c’est la troisième génération qui est aux commandes en la personne de Sylvie Vacheron, femme d’un autre célèbre vigneron de Sancerre (le domaine Vacheron). 

Il est implanté à Courthézon, entre Orange et Avignon. Sa dimension est de 53 hectares de vignes plantées sur les terroirs de l’appellation d’origine contrôlée Châteauneuf-du-Pape (avec 9 hectares) et sur d’autres terres classées en appellation Côtes-du-Rhône. La production de vins rouges est dominante mais le domaine produit néanmoins quelques cuvées de vins blancs. Les cépages cultivés en majorité sur galets roulets sont le grenache, le mourvèdre, la syrah, le cinsault, le carignan, la counoise, le vaccarése pour les raisins noirs et le viognier, la roussanne, la clairette (rose et blanche), le bourboulenc et le grenache blanc pour les raisins blancs.

Le domaine est conduit en agriculture biologique et s’intéresse à la création d’un écosystème afin de favoriser vie du sol et biodiversité. C’est pourquoi il pratique aussi la biodynamie, depuis 2007. Après des élevages longs de presque 15 mois en cave, les vins sont aptes à la mise en bouteille. Les cuvées en AOC Châteauneuf sont souvent jugées modernes par les experts. Loin des cuvées ultra racées et épicées, le Clos produit des vins plus gourmands, sur la rondeur et la finesse. Un régal quand on sait que, dans la région, de nombreuses cuvées peuvent dépasser les 15 degrés !