Montlouis-sur-Loire

Montlouis-sur-Loire est une célèbre appellation communale située sur la rive gauche de la Loire et en plein cœur de la Touraine. C’est une AOC réputée pour ses vins blancs tranquilles secs, moelleux et pétillants. Vous l’aurez compris, les vignerons produisant leurs vins à Montlouis-sur-Loire peuvent aussi prétendre à l’AOC régionale Touraine.

L’appellation est née en 1938, seulement deux ans après la création des AOC par l’INAO (Institut nationale de l’origine et de la qualité). C’est donc l’une des plus anciennes appellations du Val de Loire. Montlouis-sur-Loire produit uniquement des vins blancs à base de chenin. Le cépage, roi de la Touraine occidentale, permet de produire d’excellents vins tranquilles et pétillants qui participent à la renommée de cette AOC tourangelle.

L’appellation communale de 400 hectares se situe entre Tours et Amboise, en plein cœur des châteaux de la Loire, patrimoine mondial de l’UNESCO. Aussi, elle fait face à Vouvray, une autre ville réputée pour ses vins, qui est située de l’autre côté de la Loire, à seulement quelques kilomètres à vol d’oiseau.

Ici, les vignes sont plantées sur un plateau constitué de tuffeau, un sol composé d’une craie tendre qui permet de créer des vins dotés d’une excellente acidité et offrant de très belles longueurs en bouche. Dans ces roches, se trouvent d’anciennes caves crées dans de vastes carrières souterraines datant de la période romaine. Elles permettent l’élaboration et l’élevage de ces merveilleux vins. Ces derniers peuvent être tranquilles, avec la mention « sec » obligatoire, et sont agréables dans leur jeunesse avec leurs arômes floraux, de fruits à noyau et de pommes. En vieillissant, ils peuvent se révéler d’une grande complexité, croquants avec des arômes de coing et de miel. Quant aux vins pétillants, ils sont eux magnifiques et délicats, parfaits pour ouvrir les papilles lors de l’apéritif.

Nous vous invitons à la découverte de cette grande appellation en dégustant, par exemple, les vins de François Chidaine, un domaine en biodynamie depuis 1999.