Boire la Loire !

Une région que l'on retrouve fréquemment dans les troquets parisiens étant donné sa proximité avec la capitale. Jus fermentés de Gamay ou de Chenin que l'on accompagnera volontiers d'une rondelle de saucisse sèche, des vins faciles marqués par la fraîcheur, la vivacité et l’élégance. La boire mais aussi la comprendre : avec ses affluents qui en font l’une des régions les plus étendues du vignoble français : 40 000 hectares de vignes. La Loire, c'est divers terroirs produisant des vins d’une grande variété bien que parfois issus des mêmes cépages. Ces derniers, très nombreux, sont parfaitement adaptés aux différentes conditions rencontrées : les sols, la multitude de climats et le relief varié. Tous ces éléments ont forcé les viticulteurs à adopter de multiples traditions viticoles. Et puis surtout voir, un jour. Quand on visite les caves blanches de craies et d'argiles où dorment les bouteilles, qu'on rencontre les vignerons aux mains rocailleuses et grasses, on tombe immédiatement amoureux de cette région.