Le Beaujolais,

on le connait depuis des décennies maintenant pour son Beaujolais Nouveau. Sauf que cette belle région ne produit pas du vin qu'une seule journée de novembre par an. Ce serait dommage de ne pas aller plus loin, de ne pas goûter d'avantage. Certaines cuvées sont mêmes de garde !

Le Beaujolais se trouve non loin de la Bourgogne. Adjacent sa grande soeur, la vallée s'étend du sud Mâcon au nord de Lyon entre sols granitiques et calcaires. Le vignoble doit sa grande précocité à une chaleur globalement tempérée ainsi qu’à la rencontre de trois types de climats : océanique, méditerranéen en été et continental en hiver. Il produit annuellement des rouges de gamay et de blancs issus du chardonnay. Le cépage unique gamay tire pleinement profit de ce terroir. Et aussi dix crus dont Brouilly, Chiroubles, Fleurie, Morgon, Moulin-à-vent, ou encore le célèbre Saint-amour, qui ont chacun leur appellation bien distincte qui possèdent plus de restrictions en termes d'aire de production, de rendements et d'élevage.