L'Alsace,

si peu connue, si timide dans son coin de France, tout à l'est en bordures allemandes. Et pourtant, terre de contrastes, on devrait l'apprécier bien d'avantage pour la grande diversité de ses terroirs et paysages. Le vignoble s'étire en une étroite bande, longue entre le massif des Vosges et la plaine du Rhin. Douée pour la culture de la vigne, l'Alsace est dotée d’un climat sec et ensoleillé, d’une géologie complexe, de sols favorables et d’une exposition idéale pour son terroir. Sa situation géographique au carrefour d’influences à la fois germaniques et romanes raconte une histoire, celle d’une culture amenée dès le début de notre ère par les Romains et perpétuée depuis par des vignerons passionnés. Les vins produits sont essentiellement des blancs, des mousseux que l'on connait sous le nom de crémant d'Alsace, ainsi que quoique plus rares quelques rosés et rouges. La réputation alsacienne s'appuie sur des vins extrêmement aromatiques, puissant en sucre et alcool, notamment grâce au Gewurztraminer, Riesling ou Pinot gris.