Jura,

du gaulois Juris qui signifie "forêt de montagne" et, au milieu de ces denses forêts, ce petit vignoble qui s’étend ses parcelles sur les pentes les mieux exposées des plateaux du massif. Petit mais original, ce vignoble majoritairement planté de Chardonnay, donne des vins décadents, allant de l’oxydation jusqu’à la sucrosité, en passant parfois par une minéralité de haute compétition, mais toujours en restant dans l’équilibre. Il faut savoir les assembler, comme avec une omelette à la morille ou une bonne raclette par exemple, ne pas hésiter à en proposer un verre de vin de paille en fin de repas. Le vignoble du Jura pourtant une très ancienne région viticole déjà mentionnée dans les écrits de Pline le Jeune au Ier siècle avant J.-C. Elaborés à partir de cépages classiques comme le Pinot noir ou le Chardonnay, on trouve surtout de cépages plus spécifiques à ce vignoble comme le Poulsard, le Trousseau ou le Savagnin.